Tuto : Controle de pression de turbo avec VCDS

VCDS : Contrôle de Pression Turbo sur Moteurs TFSI, TSI et TDI

Comment Contrôler la Pression du Turbo sans Manomètre de Pression

Vous êtes propriétaire d’une Golf 5, Scirocco, TT, Golf 7R, TTRS ou RS3 et vous n’avez pas de manomètre de contrôle de pression de turbo sur votre voiture ? Pas de souci ! Voici un tutoriel simple pour vérifier la pression de votre turbo à l’aide de VCDS (VAG-COM Diagnostic System). Contrôler la pression de turbo est essentiel lors de l’achat d’une voiture pour s’assurer que le turbo fonctionne correctement et pour vérifier si la voiture a été reprogrammée.


Menu :

  1. Les Défauts des Problèmes de Turbo
  2. Procédure : Log VCDS Pression de Turbo
  3. Analyse des Données
  4. Tracer un Graphe à partir du Fichier
  5. Interpréter le Graphe

Les Défauts des Problèmes de Turbo

Si votre moteur manque de puissance, cela peut être dû à des problèmes de pression de suralimentation. Voici quelques défauts courants détectés par la lecture des défauts en « Moteur – 01 » :

Pression de Suralimentation Trop Élevée

Cela peut indiquer un grippage du turbo.

Pression de Suralimentation Non Atteinte

Ceci peut être dû à une fuite sur le circuit de dépression, empêchant la pression d’atteindre les valeurs préconisées.

Code Défaut 000175 / P00AF – Actionneur du Turbo Bloqué

Les causes possibles incluent des tuyaux de dépression percés, une Wastegate percée, une électrovanne N75 défectueuse, ou une géométrie variable grippée.

Codes d’Erreur :

  • 17965 – Régulation de Pression de Suralim. Limite de Régulation Dépassée
  • P1557 – 35-10 – Intermittent
  • 16618/P0234/000564 – Régulation de Pression de Suralimentation Dépassée

Ces erreurs peuvent indiquer un grippage du turbo, une soupape de décharge, une wastegate défectueuse, une vanne N75, ou une durite abîmée.

 

Procédure : Log VCDS Pression de Turbo

1. Connecter le PC à la Voiture

Mettre le contact et lancer votre VCDS.

2. Lancer le Logiciel

Cliquer sur « sélectionner ».

3. Sélectionner le Moteur

Cliquer sur “01-Moteur”.

4. Sélectionner les Groupes de Mesures

Cliquer sur “Groupes de mesures – 08”.

5. Sélectionner le Groupe de Mesure

Indiquer le numéro du groupe puis cliquer sur « Go! ».

6A. Pour Moteurs Essence TSI/TFSI

Sélectionner le Groupe 115. Vous verrez la pression réelle du turbo, la pression demandée par le calculateur, la vitesse de rotation du moteur et la charge moteur.

6B. Pour Moteurs Diesel TDI

Sélectionner les Groupes 10 et 11.

Information : Les voitures plus anciennes sans le bouton « Turbo! » prennent 4 mesures par seconde. Si vous ajoutez plusieurs groupes, les valeurs seront divisées par 2. Pour les voitures avec le bouton « Turbo! », appuyer dessus permet d’augmenter le nombre de prises de données.


Analyse des Données

Une fois que vous avez les données, vous pouvez les analyser pour voir si le turbo fonctionne correctement. Comparez la pression réelle du turbo à la pression demandée pour identifier tout écart.

Tracer un Graphe à partir du Fichier

Pour visualiser les données, utilisez un logiciel de tableur comme Excel pour tracer un graphe des pressions en fonction du temps. Cela vous aidera à identifier les anomalies plus facilement.

Interpréter le Graphe

Un graphe vous permettra de voir clairement si le turbo atteint la pression demandée ou si des ajustements sont nécessaires. Si vous voyez des écarts constants entre la pression réelle et la pression demandée, cela peut indiquer un problème de turbo ou de son circuit de contrôle.


En suivant ce tutoriel, vous pourrez facilement vérifier la pression de votre turbo sans manomètre et assurer le bon fonctionnement de votre moteur.

Controle Pression Turbo Vag-com

 

  • Connectez-vous au véhicule puis accéder au calculateur moteur adresse 01 , puis allez au bloc de mesure  et choisir le bloc 011.

La pression effective doit seulement dépasser la valeur préconiser en mbar seulement quelques secondes et ensuite celle ci est régulé si le turbo n’est pas grippé.

Pression de suralimentions non atteinte :

Dans la plupart des cas c’est significatif d’une perte d’une fuite sur le circuit de dépression . La pression effective n’atteint donc pas les valeurs préconisées.

Les causes : tuyaux de dépression percés ou poreux Wategate percée , Electrovane n 75

Réglage Capsule turbo 2.0 tdi / 1.6 tdi aprés remplacement

 

Pression de suralimentation:

Il peut être très utile de faire un log de ce groupe afin de diagnostiquer un grippage de la géométrie variable du turbo.

Comment faire un Degrippage Turbo à geométrie variable TDI

Valeurs

Régime moteur (en tr/min).

Pression de suralimentation demandée par le calculateur (en mBar).

Pression de suralimentation réellement envoyée par le turbo (en mBar).

Activité de la vanne de régulation de pression de suralimentation (N75) (en %).

Et pour finir sur le bouton 08 dans l’encadré « valeur de mesure »

Image

Cette mesure vous permettra de suivre l’évolution de la pression de votre turbo lorsque le régime moteur augmente et ainsi réalisé un diagnostic sur les problèmes rencontrés et les améliorations a effectués.
– Connectez-vous au calculateur moteur, puis allez au bloc de mesure 011.
– Commencez à enregistrer les données
– Sur un rapport de boite égal ou supérieur à la troisième, enfoncez l’accélérateur au maximum à 2000 tr/min jusqu’à atteindre un régime de 3500 tr/min
– Quittez VAG-Com
– Ouvrez le fichier que vous venez d’enregistrer en utilisant l’explorateur et vous rendant dans \VAGCom\Logs
– Excel devrait se lancer (si vous en disposez, évidemment) et vous afficher le fichier
– Faites un graphique de la pression réelle et du régime moteur en fonction du temps, pour la période pendant laquelle vous avez fait l’essai

– Vous obtenez un graphe de ce type :
Image

On observe un dépassement qui est ensuite régulé à une valeur consigne.
– Suivant votre moteur, à 3000 tr/min la valeur doit être dans la fourchette suivante:
-90 ch: 1850 à 2250 mbar
-100 ch: 1850 à 2250 mbar
-105 ch: 1850 à 2400 mbar
-110 ch: 1850 à 2250 mbar
-115 ch: 2000 à 2200 mbar
-130 ch: 2100 à 2600 mbar
-136 ch: 2100 à 2500 mbar
-150 ch: 2200 à 2800 mbar

 

Code défaut 000175 / P00AF – actionneur du turbo bloqué

Comment contrôler la pression de turbo avec vcds  sur un moteur TFSI, TSI ou un moteur Diesel  TDI ? Sur une Golf 5, un Scirocco ou encore un TT, une Golf 7R ou encore un TTRS, une RS3 ?

Controle Pression Turbo Vag-com

 

 

Réaliser les mesures

Brancher la prise, démarrer le moteur et lancer VCDS.
Choisir « Sélectionner »

Puis « 01 moteur »

Normalement, le véhicule est reconnu.
Dans un premier temps, vous aurez consulté les codes défauts, dans mon cas le code était :
« 17965 – Régulation de pression de suralim. Limite de régulation dépassée
P1557 – 35-10 – – Intermittent »

Ce qui oriente clairement vers le turbo et sa gestion.
Peuvent être en cause : le turbo lui-même et sa soupape de décharge, la wastegate, la vanne N75, une durite abîmée, la sonde de pression…

Pour y voir plus clair, l’idée est de mesurer et direct certains paramètres pour voir ce qui cloche.
Donc « groupe de mesure-08 »

Pour sélectionner le groupe de mesure à observer, indiquer son numéro puis cliquer sur « Go »

Les groupes qui correspondent dans ce cas sont les 10 et 11.
On voit les mesures en direct, mais pour mieux comprendre, il faut en avoir la trace.
Cela se fait soit :
– par un graphique → bouton « graphes »
– par un enregistrement des données → bouton « Enreg » : c’est l’option que j’ai choisie.

Une fenêtre s’ouvre, un nom de fichier est donné par défaut.
Lancer l’enregistrement en cliquant sur « départ ».

Là commence l’essai, souvent routier. Bien sûr, on ne regarde pas l’écran en roulant. Un copilote peut rendre service, notamment pour cliquer sur le bouton « marqueur » qui mettra un repère dans le fichier à des moments pertinents…

À la fin de l’essai, cliquer sur « stop » et fermer VCDS.

Analyse des données

Une simple lecture en direct des paramètres peut éventuellement suffire à déterminer l’origine de la panne.
L’image qui suit montre un problème à la pression mesurée : 2359mbar alors que le moteur est au ralenti. Signe ici d’un problème du câblage ou du transmetteur de pression de suralimentation

Mais on peut bien évidemment vouloir revoir l’enregistrement des données.

Pour cela ouvrir le fichier créé par VCDS. Il se trouve en principe dans le répertoire C:/RossTech/logs.

Il s’agit d’un fichier CSV, le plus simple est de l’ouvrir avec un tableur. Ici LibreOffice.
Le fichier doit être « importé ».
Selon les systèmes d’exploitation, il se peut qu’il faille choisir d’autres options pour le jeu de caractère. Le bas de la fenêtre d’import permet de vérifier que les options choisies sont correctes.

On se retrouve avec quelque chose qui ressemble à ça.
Les données sont en colonnes.
La colonne « marqueur » est vide, sauf aux moments où un marqueur a été inséré.
On peut se contenter de cela et lire ce tableau ou vouloir en faire un graphique.

Tracer un graphe à partir du fichier

Dans le fichier généré par VCDS, les données sont notées avec un point en séparateur décimal. Votre tableur risque de ne pas pouvoir les considérer directement comme des nombres.
Pour s’en sortir il faut faire une copie de ces données et y transformer les nombres écrits avec des points en nombres écrits avec des virgules :

– créer un deuxième feuille dans le tableau (ici elle s’appelle « feuille 2 »)
– y copier les titres des colonnes (entourés en vert)

Puis insérer une formule à l’emplacement de la première valeur :
=VALEUR.NOMBRE(

Puis
– cliquer sur la première valeur dans la feuille d’origine et valider.
Ceci aura pour effet de compléter la formule avec l’adresse de cette première valeur, ici « $LOG-01-011-100-xxx.C8 »

Enfin compléter la formule avec :
; ʺ. ʺ)
La formule ressemblera donc à :
=VALEUR.NOMBRE($LOG-01-011-100-xxx.C8 ;ʺ. ʺ)
Ce qui veut dire égale à la valeur contenue dans la cellule C8 de la feuille LOG-01-011-100-xxx où le point est le séparateur décimal.

Une fois ceci fait, on peut « glisser » cette cellule sur toute la ligne.

Puis toutes les colonnes.
Les valeurs sont maintenant bien des nombres.

Ceci étant fait, on peut en faire un graphique.
La bonne idée est d’insérer une ligne (celle cerclée en rouge) et d’y écrire un titre clair pour chaque colonne.
Une fois cela fait, sélectionner les données et cette ligne de titre et cliquer sur le bouton « insérer un diagramme ». Le menu « insertion / diagramme » aura le même effet.

Choisir « ligne » dans les types de diagramme et « lignes seules » puis « suivant »

Cocher « première colonne comme étiquette ». Du moins dans l’exemple donné, la première colonne correspond au temps.
Puis « terminer »

Interpréter le graphe

Le graphe s’affiche alors.
Ici le comportement est normal.
La pression mesurée dans le turbo augmente avec les tours/minute et cette pression mesurée suit approximativement la courbe de la pression calculée.

Cet autre graphe correspond aux mesures faites avant diagnostic et réparation.
On voit que la pression mesurée monte très (beaucoup trop) haut..

 

(Visited 18 142 times, 1 visits today)
Existing Users Log In
   
New User Registration
*Required field
Posted in - PUISSANCE, -- DIAGNOSTIC MOTEUR, 7 - GROUPE MOTEUR, TURBO / PUISSANCE
Tags: , , , , , , , , , ,

Articles Populaires