Purger le système de refroidissement avec VCDS

Pour quelles raisons il faut purger le système de refroidissement avec  VCDS ?

 

Tout d’abord, qu’est-ce que le moteur EA288 ?

Il s’agit du moteur Diesel VAG de dernière génération EURO6.

Pour faire simple, ce sont tous les moteurs diesel du groupe, 1.4TDI (3 cylindres), 1.6TDI, 2.0TDI (4 cylindres) assemblés depuis 2012 et en 2019 le EA288-EVO (considéré comme le moteur diesel le plus propre jamais conçu, équipé de 2 catalyseurs ayant chacun leur système d’injection d’AdBlue…)

Vous l’aurez compris ce sont des moteurs très avancés techniquement parlant avec tout un tas d’accessoires et d’artifices qui permettent de satisfaire aux normes anti-pollution mais qui compliquent grandement la tâche de purge du circuit.

Pourquoi ces moteurs ne peuvent-il pas, ou en tout cas pas facilement, se purger à l’ancienne ?

Pourquoi ces moteurs ne peuvent-ils pas, ou du moins les purger à l’ancienne ?

Autrefois, pour purger le circuit, il suffisait de remplir le circuit, de laisser le moteur tourner au ralenti jusqu’à ce que le carostat s’ouvre et que le moteur se purge, d’ouvrir le réchauffeur et de purger le circuit du réchauffeur. Une vis de purge en haut du circuit permettait parfois d’évacuer les bulles d’air.

Le moteur EA288 est équipé de :

– Un circuit de refroidissement traditionnel, mais la pompe à eau mécanique est équipée d’une cloche de commande électrique, qui peut être « éteinte » en fonction des conditions de température.

– Circuit de refroidissement pour échangeur de chaleur d’air de suralimentation avec pompe électrique supplémentaire
– Circuit de chauffage également équipé d’une pompe électrique supplémentaire. – Dans certains pays froids, ces moteurs sont équipés de chauffages de stationnement.

Ces moteurs ont la particularité de chauffer très peu (lorsque l’aiguille indique 90°, la température réelle n’atteint pas 80°), diverses astuces sont donc utilisées pour empêcher le moteur de démarrer tout seul. Non seulement la température hivernale monte rapidement, mais les passagers peuvent déjà sentir l’air chaud dans les buses de ventilation dès les premiers kilomètres.

Le circuit est très volumineux (environ 8,5 L à 2,0 TDI) et plein de vannes et de pompes qui ne peuvent pas être ouvertes ou contrôlées manuellement, ce qui rend presque impossible de faire une bonne chasse sans y passer beaucoup de temps. Pour les circuits de chauffage par exemple, les vannes sont commandées électriquement. Chaque fois que la sonde donnant la commande d’ouverture de la vanne est dans la poche d’air, le bouton chauffant peut être tourné en rouge à tout moment et la vanne ne s’ouvrira jamais.

La procédure se déroule en 2 étapes. La première consiste à purger le circuit de refroidissement moteur en fonctionnement, la seconde consiste à purger la partie basse température moteur à l’arrêt.

ATTENTION, il faut avoir une batterie bien chargée ou un chargeur/mainteneur connecté (ce dernier étant fortement conseillé) !!!

Etape 1, purge du circuit de refroidissement moteur.

Faire le plein du vase d’expansion, brancher VCDS, mettre le contact sans démarrer et se connecteur au calculateur 01-Moteur.

[16-Accès sécurisé] tapez le code proposé par VCDS si nécessaire

[10-Adaptations] : « IDE08287-Contôle – purge d’air du circuit de refroidissement > nouvelle valeur = Activé> [Sauver!]

Attendre 10 sec et démarrer le moteur au ralenti.

CET ARTICLE EST RÉSERVE AUX MEMBRES , VEUILLEZ VOUS INSCRIRE OU VOUS CONNECTER

Existing Users Log In
   
New User Registration
*Required field
Posted in MOTEUR / INJECTION, PANNES / REPARATIONS, VCDS
Tags: , ,