Nouvelle Golf 8 2020

New Golf 8 2020

Derrière le volant prend place une nouvelle génération de Digital Cockpit, cette dalle numérique de 10 pouces faisant office de compteur de vitesse, compte-tours et ordinateur de bord. Davantage d’informations en couleurs sont affichées mais la qualité des graphismes régresse. Bon point, en revanche, pour l’affichage tête haute et la projection des informations de conduite (GPS notamment) sur le pare-brise.
Arrivée à l’aube d’une nouvelle ère chez Volkswagen – celle de l’électromobilité – la dernière Golf, basée sur la plate-forme MQB du groupe, la Golf embarque des motorisations thermiques, mild-hybrid et hybrides rechargeables.

Pour cette première prise en main de la compacte, nous avons opté pour une mécanique bien connue… le quatre-cylindres 2.0 l TDI de 150 chevaux couplé à la boîte automatique DSG7 à double embrayage. Si les blocs TDI de Volkswagen sont devenus davantage silencieux depuis une quinzaine d’années avec l’abandon des injecteurs-pompe au profit de la rampe commune

Différents degrés d’hybridation

La Volkswagen Golf 8 fait partie de cette nouvelle génération de véhicules dits « multi-énergies ». Bâtie sur la plate-forme MQB du géant automobile allemand, elle peut embarquer indifféremment sous son capot des blocs TSI, TDI, TGI : c’est-à-dire fonctionnant à l’essence, au gazole ou au gaz naturel (sur certains marchés). Mais aussi les nouveaux blocs eTSI et eHybrid. La première appellation désigne les blocs essence de 110, 130 et 150 chevaux convertis à la micro-hybridation grâce à un système 48 volts (alterno-démarreur et batterie lithium-ion). La seconde désigne des motorisations hybride rechargeables essence-électricité de 204 ch (bien connue sur d’autres modèles de la gamme) et 245 chevaux.

(Visited 108 times, 2 visits today)
Posté dans DIVERS / ACTUALITES, NEWS
Tags : , , ,

Laisser un commentaire