LA BATTERIE SE DECHARGE / TROUVER LE CONSOMMATEUR

Auto-décharge des batteries

L’auto-décharge se produit toujours, même si la batterie n’est connectée à rien. Le taux d’auto-décharge dépend de la température ambiante et du type de batterie. À des températures supérieures à 55°C, l’auto-décharge est encore plus rapide. Ces températures peuvent être atteintes si la batterie est stockée dans un garage ou une remise lorsqu’il fait chaud.
Une des idées reçues concernant le stockage des batteries est que, si on laisse une batterie sur un sol en béton, elle se déchargera rapidement. Cela était vrai il y a plus de trente-cinq ans, lorsque les boîtiers de batterie étaient en caoutchouc dur. En raison de l’humidité du béton, ce type de batterie se déchargeait directement dans le sol en béton. Toutefois, les boîtiers des batteries modernes sont en plastique de polypropylène et peuvent être stockés sur du béton sans crainte d’auto-décharge excessive.

Raisons de l’auto-décharge d’un batterie

Un faible niveau de charge peut être causé par de petits trajets qui ne sont pas suffisamment longs pour que le système de charge du véhicule recharge la batterie. Une utilisation du moteur sur moins de 24 à 32 km et l’usage occasionnel d’un véhicule uniquement environ deux fois par semaine ne permettent pas de conserver une charge suffisante de la batterie pour démarrer le moteur. Afin de maintenir une capacité de batterie suffisamment élevée pour utiliser le démarreur, il faut la charger avec un chargeur de batterie lorsque le véhicule est inutilisé – environ une fois par mois pour une batterie classique en fonction de la température. Une batterie AGM se décharge plus lentement qu’une batterie classique et n’a pas besoin d’être rechargée aussi souvent.

Des températures de stockage plus froides sont recommandées pour un stockage à long terme. Par exemple, une batterie AGM stockée à 0ºC conserve 90 % de sa capacité pendant environ 6 mois. La même batterie stockée à 40ºC perd 50 % de sa capacité en 4 mois. Les ordinateurs, les horloges et les autres accessoires embarqués peuvent aussi décharger une batterie au fil du temps.

 

 

 

 

  1. Installer un ampèremètre 

Votre batterie se décharge et pour trouver la fuite,il faut mettre un ampèremètre dans le circuit comme

et enlever les fusibles un par un jusqu’à trouver le circuit coupable de la fuite

Dans 95% des cas cette méthode donne de bons résultats.

Les seuls cas où elle ne marche pas :

  • éléments en court circuit non protégés par des fusibles, par exemple alternateur ou bougies de préchauffage … etc bon mais dans ce cas là la fuite est importante à 1 A par exemple
  • fuite vicieuse, aléatoire donc TRES difficile à trouver … c’est ce cas là qui nous intéresse plus spécialement ici …

Toujours se souvenir que sur un véhicule moderne, il y a mise en veille progressive des calculateurs ; il ne faut donc

 

pas faire une mesure fugitive avec un ampèremètre mais attendre 15 voire 30 minutes .

Afin de mettre un ampèremètre dans le circuit , il faut débrancher la batterie … et quand on la rebranche, il faut reprogrammer l’horloge et l’autoradio, etc … Si le véhicule a des vitres électriques à impulsions, il faut aussi recaler les points haut et bas de chaque vitre … bref cela devient rapidement fastidieux s’il faut le faire plusieurs fois

Si la panne est franche, par exemple l’interrupteur du coffre qui laisse la lampe allumée, passe encore car on ne le fait qu’une fois

Mais si la panne est aléatoire, il faut le faire et le refaire et le refaire encore jusqu’à trouver ce qui de temps en temps reste à consommer du courant

Il faut donc trouver un système simple et bon marché qui permette en moins de 15 secondes de connecter un ampèremètre sans débrancher la batterie pour éviter toutes ces reprogrammations et manipulations des cables de batterie

  1. Installer un ampèremètre sans déconnecter la batterie

———————————————————————-

On installe donc sur la cosse de masse de la voiture un coupe batterie avec fusible de maintien, en vente dans tous les centres autos pour 14 à 20 Euros.

Voilà donc installé un coupe batterie sur la cosse de masse de la batterie avec un fusible de maintien connecté à la masse du véhicule, disons pour facilité les choses , un fusible de maintien “blanc”

 

Bon d’accord pour l’installer, il faudra débrancher la batterie, mais vous ne ferez l’opération qu’une seule fois

Puis on fabrique un cable d’ampèremètre avec un fusible EXACTEMENT du même type que celui installé sur le coupe batterie, disons toujours pour les besoins de ce photoreportage, un fusible “bleu”,

 

Le véhicule étant arrêté moteur coupé, la mise en place de l’ampèremètre se fait simplement en croisant les fils des fusibles, fusibles en place évidemment : male blanc/femelle bleu et inversement

Ca y est l’ampèremètre est en place en parallèle avec le circuit principal (grosse molette noire serrée) : il indique donc 0mA car tout le courant passe par le circuit principal

 

Devisser alors la grosse molette noire du circuit principal et cette fois ci tout le courant de “fuite” du véhicule passe par les fusibles et l’ampèremètre : ici 0,06A soit 60mA

 

L’ampèremètre de base utilisé (en vente dans tous les hypermarchés pour 5 à 15 Euros) pouvant encaisser jusqu’à 10 ampères, on peut donc sans crainte procéder à diverses mesures, par exemple ouvrir les portes, les verrouiller/déverrouiller avec la télécommande … à condition évidemment de mettre un fusible, pardon 2 fusibles de 10 ampères … mais pas question de démarrer le moteur, les fusibles et l’ampèremètre n’y résisteraient pas

Une fois la mesure faite :

1/ Remettre le circuit principal en service en serrant la molette noire.

2/ Une fois la molette remise en place, mais seulement à ce moment là, enlever l’ampèremètre et ré accoupler les parties mâle et femelle du fusible “blanc” du coupe batterie

Ainsi, on peut mesurer le courant de fuite de la batterie sans jamais la débrancher… aussi longtemps et autant de fois qu’il est nécessaire pour traquer une fuite de courant aléatoire

 

A noter (voir ci-après le message du 07Mai07) que sur certains véhicules, le système de détection de l’ouverture du capot moteur entraine une fuite additionnelle non négligeable … une traque efficace d’une fuite de courant s’effectue donc de préférence toutes portes et capot fermées… Bon évidemment si vous avez moins de 20mA de fuite, ce n’est pas la peine de chercher midi à quatorze heures.

Enfin sur les véhicules modernes bourrés d’électronique, la mise en veille des calculateurs peut prendre plusieurs minutes, comme le montre l’exemple ci-dessous d’une Laguna II. La mesure du courant de fuite ne doit donc pas être fugitive mais peut nécessiter d’installer l’ampèremètre pour une période de 30 voire 60 minutes.

  1. Ce qui se passe dans un véhicule “moderne” à l’arrêt

——————————————————————–

Véhicule cobaye : Laguna II 1.9 DCI … mais valable pour tous les véhicules

Arrêt porte ouverte : 2, 11A car plusieurs lampes allumées

 

Arrêt porte ouverte au bout de 30 secondes : 1,87A car certaines lampes s’éteignent

 

Arrêt porte fermée : 1,53A

 

Arrêt porte fermée au bout d’1 minute : 0,15A

 

Arrêt porte fermée au bout de 15 minutes : toujours 0,15A

 

Si ça reste comme cela, ce sont 3,6Ah ( 0,15A * 24 Heures) qui s’en vont chaque jour … donc à ce rythme là, la moitié de la charge d’une batterie neuve d e Laguna (65Ah) est vidée en 9 jours …. bien

lire 9 jours …. avec d onc peu de chance de redémarre r.

Si la batterie est ancienne et ne garde qu’une partie de la charge maximale, la difficulté de démarrage peut apparaitre bien avant les 9 jours indiqués ci-dessus

Au bout de 30 min utes : 0,02A

 

En fait plusieurs calculateurs se mettent en veille progressivement, ce qui conduit à faire passer le courant de fuite de 0,15A à 0,02A

C’est rassurant car avec une fuite de 20mA, ce sont seulement 0,5Ah qui disparaissent chaque jour … il faut donc 2 mois d’arrêt du véhicule pour vider la moitié de la batterie : raisonnable

 

 

  • Un courant parasite ou de fuite se produit chaque fois qu’un appareil électrique de la voiture consomme de l’électricité alors que le contact est coupé. Pour faire le test dans de bonnes conditions, il faut déconnecter les lumières « automatiques », comme celle du plafonnier, du coffre arrière ou du compartiment moteur.
  • L’idéal pour bien travailler est de placer l’ampèremètre à l’extérieur du parebrise, l’opérateur étant assis à l’intérieur près de la boite à fusibles, regardant à travers le parebrise. Les pointes de l’ampèremètre sont fixées à la batterie et son câble, chacune avec une pince-crocodile.
  • Le contrôle avec les fusibles est parfois infaisable seul. En ce cas, vous pouvez tester les interrupteurs ou les boutons qui commandent tel ou tel équipement. Il faut rebrancher la batterie normalement et tester le bouton de la radio, du lecteur CD, la commande du lève-vitre, celle de l’essuie-glace arrière, etc. L’un quelconque de ces interrupteurs peut être à l’origine d’une fuite de courant, comme un balai d’essuie-glace qui ne serait pas revenu entièrement à sa position d’arrêt. Même si le problème est bien localisé grâce à l’ampèremètre, le « coupable » n’en est pas pour autant clairement identifié : est-ce le câble, l’interrupteur ou l’appareil ?
  • N’oubliez pas d’inspecter l’allume-cigare et les prises de courant. Le fait de laisser son chargeur de portable sur l’allume-cigare peut à la longue créer des pertes sur le circuit. Parfois, ce sont des pièces de monnaie qui s’introduisent dans des prises et causent de mini courts-circuits.

 

 

CONTROLE COURANT DE REPOSE AVEC L  OUTIL DE DIAGNOSTIC

 

EXEMPLE AUDI A6

Calculateur de gestion d’énergie J644

Historique

Le contrôleur de diagnostic permet de consulter dans le calculateur de gestion d’énergie des données facilitant considérablement l’analyse de l’état du réseau de bord et de la batterie.

Historique de la tension de repos

Si la tension de repos de la batterie n’atteint pas les seuils de 12,5 V, 12,2 V ou 11,5 V, il y a inscription correspondante dans les données de l’historique.
Les quatre derniers événements mémorisés peuvent être lus.

La mesure de tension démarre lorsque le
– CAN Confort est en attente (mode sleep) et
– que la borne 15 est désactivée au moins 2 h et que
– la consommation de courant du véhicule est <100 mA.

La mesure de tension se termine lorsque
– la tension augmente ou que
– l’intensité du courant augmente ou que
– le calculateur quitte le mode «Sleep» ou que
– le calculateur détecte une batterie neuve.

 

 

Historique du courant de repos

Si le courant de décharge de repos dépasse le seuil de 50 mA, il y a inscription correspondante dans l’historique. Les 10 dernières inscriptions peuvent être lues.

La mesure du courant démarre lorsque le
– CAN Confort est en attente (mode sleep) et
– que la borne 15 est désactivée au moins 2 h et
– que la consommation de courant du véhicule est > 50 mA.

La mesure du courant se termine lorsque
– le courant chute ou que
– le calculateur quitte le mode «Sleep».

Analyse de panne (immobilisation) du véhicule

Si le calculateur de gestion d’énergie détecte l’état «véhicule inapte au démarrage», il y a inscription correspondante dans l’historique.

Historique des étages de coupure

Les données relatives aux 15 derniers étages de coupure sont mémorisées.

Historique des remplacements de la batterie

Les données relatives aux 3 derniers remplacements de la batterie sont mémorisées.

Historique du bilan énergétique en marche (= moteur fonctionnant)

Le bilan énergétique et la durée des cinq derniers parcours sont consignés dans un journal.

Historique du bilan énergétique à l’arrêt (= moteur coupé)

Le bilan énergétique et la durée des cinq dernières périodes d’arrêt sont consignés dans un journal.

 

 

 

 

 

(Visited 814 times, 7 visits today)

CET ARTICLE EST RÉSERVE AUX MEMBRES , VEUILLEZ VOUS INSCRIRE OU VOUS CONNECTER

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis
Posté dans ELECTRICITE
Tags : , ,

Vous n’êtes pas connecté·e.




Veuillez noter : les informations sur ce site ne proviennent pas du groupe VAG, mais de nombreuses autres sources. Complet et sans erreur ne peut donc pas être garantie. Continuez à penser de manière critique.