Diagnostic embarqué : On Board Diagnosis, ou OBD

Diagnostic embarqué (On Board Diagnosis, ou aussi appelé OBD

Afin de diminuer les émissions polluantes il a été introduit le diagnostic embarqué (On Board Diagnosis, ou aussi appelé OBD).

C’est un système de diagnostic intégré dans la cartographie de gestion du moteur du véhicule.

Cela surveille en permanence les composants ayant une incidence sur les gaz d’échappement. En cas d’apparition d’un défaut, ce dernier est détecté, mémorisé et affiché par le témoin d’alerte des gaz d’échappement (MIL Témoin moteur ou EPC ) .

L’OBD I surveille

L’aptitude au fonctionnement des capteurs et actionneurs, par mesure des chutes de tension au niveau des composants.

L’OBD II surveille :

  • toutes les fonctions des composants d’entrée et de sortie, comme pour l’OBD I, p. ex. : court-circuit au pôle positif,

court-circuit à la masse, coupure de câble

  • la plausibilité des signaux et composants des fonctions influant sur l’échappement

(tels que catalyseur, sonde lambda)

  • le fonctionnement des systèmes

(système d’injection d’air secondaire p. ex.)

  • la totalité de la chaîne cinématique (mode sauvegarde de la BV automatique

p. ex.)

OBD II est un système de gestion du moteur apte au diagnostic

 

  • contrôle en continu des émissions polluantes,
  • affichage précoce des dysfonctionnements et
  • simplification du dépannage et de l’élimination du défaut pour l’atelier grâce à un logiciel de recherche de panne .

En raison des exigences différentes des systèmes en termes de combustion et de dépollution de l’échappement, il a fallu adapter et différencier le diagnostic en fonction de ces systèmes. Il en résulte les systèmes OBD II pour moteur à essence et OBD II pour moteur diesel.

Fonctions de surveillance – moteur à essence

  • Contrôle du fonctionnement du catalyseur
  • Diagnostic de vieillissement de la sonde lambda
  • Contrôle de tension de la sonde lambda
  • Système d’injection d’air secondaire
  • Système de retenue des vapeurs de carburant
  • Diagnostic des fuites
  • Système d’alimentation en carburant
  • Ratés de combustion
  • Bus CAN
  • Appareil de commande pour Motronic
  • Ensemble des capteurs et actionneurs reliés à l’appareil de commande et influant sur l’échappement

Fonctions de surveillance – moteur diesel

    • Recyclage des gaz d’échappement
    • Ratés de combustion
    • Régulation du début d’injection
    • Régulation de la pression de suralimentation
    • Boîte automatique
    • Bus CAN
    • Appareil de commande pour dispositif d’injection directe diesel
    • Ensemble des capteurs et actionneurs reliés à l’appareil de commande et influant sur l’échappement

 

Les codes de défaut du diagnostic sont normalisés par la SAE et doivent être utilisés homogènement par tous les constructeurs.

 

Le code de défaut se compose toujours d’une valeur alphanumérique à cinq positions,

p. ex. P0112.

La première position est une lettre. Elle désigne le type de système :

Pxxxx pour propulsion Bxxxx pour carrosserie

Cxxxx pour châssis-suspension et Uxxxx pour des systèmes futurs

Seuls les codes P sont utilisés pour l’OBD II.

La seconde position désigne le code de la norme.

P0xxx codes de défauts définis conformément à SAE, librement sélectionnables, pouvant être utilisés par le système de diagnostic et accompagnés de messages de défauts définis. (à partir du millésime 2000 : P0xxx et P2xxx)

P1xxx codes de défauts supplémentaires proposés par le constructeur, relatifs à l’échappement, librement sélectionnables, sans textes de message définis, mais devant être signalés au législateur. (à partir du millésime 2000: P1xxx et P3xxx)

La troisième position renseigne sur le groupe d’organe où se produit le défaut :

Px1xx Dosage du carburant et de l’air Px2xx Dosage du carburant et de l’air Px3xx Système d’allumage

Px4xx Régulation supplémentaire de l’échappement

Px5xx Régulation de vitesse et du ralenti Px6xx Signaux de l’ordinateur et de sortie Px7xx Boîte de vitesses

Les quatrième et cinquième positions renferment le code des composants/systèmes.

Lors de l’exécution d’un diagnostic, il est possi- ble, par entrée d’adresses différentes, de déclencher des fonctions de diagnostic différentes.

L’entrée du code “33” lance le mode Scan Tool. Il comprend toutes les fonctions exigées par le législateur dans le cadre du diagnostic embar- qué évaluables avec un contrôleur générique. Différentes données physiques (données relatives à la sonde lambda par exemple) peuvent alors être lues.

Présentation de l’OBD II (moteur à essence)

Exigences :

  • Prise de diagnostic normalisée côté conducteur
  • Codes de défaut standardisés pour tous les constructeurs
  • Affichage des défauts à l’aide de contrôleurs de diagnostic courants
  • Affichage des conditions de marche pour lesquelles un défaut s’est produit
  • Définition de “quand et comment” un défaut se rapportant à l’échappement doit être affiché
  • Désignations/abréviations standardisées des composants et systèmes

Objectifs :

    • Surveillance de toutes les pièces importantes pour la qualité des gaz d’échappement
    • Protection contre les risques du catalyseur
    • Alerte optique en cas de dysfonctionnements de pièces influant sur l’échappement
    • Mémorisation des défauts
    • Aptitude au diagnostic

Les dysfonctionnements mémorisés peuvent être lus à l’aide d’un contrôleur (Scan Tool) relié à l’interface de diagnostic, accessible depuis le siège du conducteur.

Le diagnostic à l’aide du VAG 1551 offre, avec la nouvelle version du programme, les possibilités suivantes :

  • Lecture/effacement de la mémoire de défauts
  • Affichage de données se rapportant au groupe d’organes, pour assistance du dépannage
  • Lecture du code de conformité
  • Court trajet pour génération du code de conformité)
  • Impression des données du diagnostic

Pour réaliser ces objectifs, l’appareil de commande essence surveille les composants et systèmes suivants :

  • Catalyseur
  • Sondes lambda
  • Détection de ratés de combustion
  • Système d’injection d’air secondaire
  • Recyclage des gaz d’échappement
  • Aération du réservoir et contrôle des fuites
  • Système répartiteur de carburant
  • Ensemble des capteurs et actionneurs reliés à l’appareil de commande et influant sur l’échappement
  • Boîte automatique

OBD II

  • Diagnostic

La législation exige que le système de diagnostic du constructeur automobile soit conçu de sorte à permettre la lecture des données du diagnostic embarqué avec un lecteur OBD quelconque (contrôleur universel).

Il est possible d’appeler ce mode de contrôleur universel avec les appareils de diagnostic

Ces appareils proposent également, avec l’adresse “01”, des fonctions allant au-delà du cadre de ce mode et servant au dépannage, à la réparation ainsi qu’à la lecture et à la génération du code de conformité.

Affichage de défaut

Lorsque le système détecte un dysfonctionne- ment influant sur l’échappement, un témoin d’alerte intégré dans le porte-instruments attire l’attention du conducteur et lui indique la présence d’un défaut.

S’il se produit des ratés pouvant provoquer l’endommagement du catalyseur, le témoin d’alerte des gaz d’échappement (MIL) doit le signaler immédiatement en clignotant. La con- duite n’est alors possible qu’à puissance réduite. Le témoin d’alerte des gaz d’échappement (MIL) s’allume alors en permanence.

Si le défaut a une influence négative sur la qualité des gaz d’échappement, le témoin d’alerte des gaz d’échappement (MIL) doit le signaler en s’allumant en permanence, après avoir rempli les conditions de mémorisation et de mise en circuit considérées (immédiate, 2 cycles de conduite).

Exemple :

Ratés de combustion

 

Le système contrôle dans toutes les conditions de conduite si :

  1. le nombre de ratés est assez important pour présenter un risque d’endommagement du catalyseur.
  2. le nombre de ratés provoque une dégradation correspondant au facteur 1,5 des valeurs d’échappement.

 

 

Présentation de l’OBD II (moteur diesel)

Concept de base de l’OBD II (moteur diesel)

Différences par rapport à l’OBD II (moteur à essence)

Parallèlement à la réduction des polluants et à la surveillance de l’échappement sur le moteur à essence, le moteur diesel a été lui aussi équipé de composants limitant les émissions.

La surveillance de ces composants est également assurée par l’OBD II.

Les objectifs et exigences de l’OBD II (moteur diesel) rejoignent ceux de l’OBD II (moteur à essence), seuls les composants à surveiller varient en raison des processus de combustion différents.

L’OBD II (moteur diesel) surveille les composants et systèmes suivants :

  • Détection des ratés de combustion
  • Recyclage des gaz d’échappement
  • Régulation du début d’injection
  • Régulation de la pression de suralimentation
  • Bus CAN
  • Appareil de commande pour système d’injection directe diesel
  • Ensemble des capteurs et actionneurs reliés à l’appareil de commande et exerçant une influence sur les gaz d’échappement
  • Boîte automatique

Seuils d’émissions pour les véhicules diesel

En plus des polluants déjà mentionnés pour les véhicules équipés d’un moteur à essence, il faut dans le cas des véhicules dotés d’un moteur diesel, tenir compte d’une valeur seuil supplémentaire – la quantité de particules de suie (PM).

Ici aussi, deux exemples de seuils d’émission sont représentés. Ces valeurs ne sont toutefois sont pas comparables entre elles en raison des méthodes de test différentes utilisées

Diagnostic avec véhicules équipés d’un moteur diesel (TDI)

 

L’appareil de commande pour système d’injection directe diesel (EDC 15) est lui aussi équipé d’une mémoire de défauts. Après mémorisation d’un défaut, ce dernier peut être affiché de deux façons :

Les défauts influant sur la qualité de l’échappement sont affichés par le témoin d’alerte des gaz d’échappement (MIL).

Ces défauts sont enregistrés au cours du diagnostic OBD II.

Les défauts influant sur la sécurité et le comportement routiers sont indiqués par clignotement du témoin de temps de préchauffage.

Lorsqu’un défaut est mémorisé, il peut être lu à l’aide des contrôleurs de diagnostic

(Visited 127 times, 1 visits today)

CET ARTICLE EST RÉSERVE AUX MEMBRES , VEUILLEZ VOUS INSCRIRE OU VOUS CONNECTER

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis
Posté dans CODES DEFAUTS ( DTC ), MOTEUR / INJECTION
Tags : , , , , , , , , ,





Veuillez noter : les informations sur ce site ne proviennent pas du groupe VAG, mais de nombreuses autres sources. Complet et sans erreur ne peut donc pas être garantie. Continuez à penser de manière critique.